Retour à l'accueil

Information financière au 30 septembre 2017

LES VENTES NETTES DE MICHELIN AU TROISIEME TRIMESTRE 2017

Sur les 9 premiers mois de l'année, les ventes nettes ressortent à 16 394 millions d'€, en augmentation de 6,0 % par rapport à 15 471 millions d'€ pour la même période de 2016, sous l'effet des facteurs suivants :

  • L’effet favorable (424 millions d'€) de la hausse de 2,8 % des volumes, reflétant comme annoncé les fortes anticipations d'achats du 1er trimestre et leur contrecoup aux trimestres suivants ;
  • L’effet prix-mix favorable de 404 millions d'€ (+ 2,6 %).
    • L'effet prix (+ 1,8 %) affiche comme annoncé une forte accélération qui traduit les hausses de tarifs pour l'activité Remplacement et, pour les activités indexées, les ajustements en application des clauses matières premières.
    • L'effet mix s'établit à + 0,8 %, grâce au mix produit, toujours fortement positif, et à l'effet favorable du rebond de l'activité Mining, partiellement compensés par l'effet défavorable des croissances relatives en Première monte et Remplacement ;
  • L'écart favorable de périmètre (90 millions d'€) lié notamment à l'intégration de Levorin, producteur brésilien de pneumatiques 2 roues, et NexTraq, fournisseur américain de solutions télématiques.
Marc Henry

Marc Henry, Directeur Financier et membre du Comité Exécutif du Groupe, Directeur des Lignes Produit de Spécialités

 

PERSPECTIVES 2017 CONFIRMÉES

Sur la fin de l'année 2017 et indépendamment des conditions hivernales à venir, les marchés de remplacement devraient retrouver progressivement leur tendance de long terme.
La demande en première monte devrait rester bien orientée en Poids lourd, Génie civil et Agricole, l'activité Tourisme camionnette présentant une croissance moindre. Les ventes de pneumatiques pour les compagnies minières, qui avaient rebondi dès la fin de 2016, resteront dynamiques.
Au second semestre, comme annoncé, l'effet prix-mix net des matières premières devrait être positif, avec un impact annuel de la hausse des matières premières estimé à ce jour à environ - 800 millions d'€.

Pour l'ensemble de l'année 2017, Michelin confirme ses objectifs :

  • de croissance des volumes en ligne avec l'évolution mondiale des marchés,
  • de résultat opérationnel sur activités courantes supérieur à celui de 2016, hors effet de change évalué aujourd'hui entre - 110 et - 120 millions d'euros,
  • de génération d'un cash flow libre structurel supérieur à 900 millions d'€.