Madame, Monsieur, Cher(e) actionnaire,


Cette lettre est  aujourd’hui l’occasion de partager avec vous deux convictions importantes.

La première est de dire non à l’obsolescence programmée.

Notre raison d’être est d’améliorer la mobilité de nos clients durablement. Notre stratégie de croissance durable en découle et dans notre cœur de métier, il s’agit de mettre à disposition de nos clients les pneumatiques les plus performants et des services innovants adaptés à leurs besoins, pour leur offrir une expérience consommateur de qualité.

C’est pourquoi nous mettons en œuvre un modèle d’économie circulaire afin de concevoir des pneumatiques dont la performance, en particulier en matière de sécurité, dure jusqu’à la limite légale d’usure, ce qui évite de retirer les pneus trop tôt de la circulation, avec un effet très favorable sur la consommation de matières premières et sur l’environnement, sans oublier un effet bénéfique sur les finances de nos clients.
Ainsi, en matière d’adhérence sur sol mouillé, il ressort des différents tests effectués qu’un pneu de qualité usé peut être plus sûr qu’un pneu de moindre qualité neuf. Le meilleur moyen de s’assurer que les pneus en circulation maintiennent un haut niveau de performance tout au long de leur vie serait de les tester, non seulement quand ils sont neufs mais aussi à l’état usé. Cela permettrait de mettre en avant les qualités des pneus Michelin, mais également de faire progresser l’ensemble de l’industrie du pneumatique au bénéfice des clients et de la planète.

La seconde est de fonder notre organisation sur la responsabilisation des équipes.

C’est en effet un vecteur majeur de progrès pour le Groupe : aujourd’hui, dans le prolongement des valeurs humanistes qui sont les nôtres, nous mettons en place un mode d’organisation et de management qui permet de développer l’autonomie des équipes, qui prennent les décisions au bon niveau et font appel à l’intelligence collective. Beaucoup d’usines du Groupe dans le monde ont mis en place ces organisations responsabilisantes. Le changement dans la motivation y est manifeste. Ce principe est au cœur du projet de la nouvelle organisation sur lequel nous travaillons.

Demain, c’est un nouveau modèle de management que nous aurons construit. Ce modèle, fondé sur la responsabilisation des équipes, j’en suis tout à fait convaincu, renforcera la capacité d’innovation et d’agilité, transformera en profondeur la qualité de la vie au travail de chacun des collaborateurs, mais aussi les relations sociales partout dans le monde.

Madame, Monsieur, Cher(e) Actionnaire, je saisis cette occasion pour vous remercier à nouveau de votre confiance et de votre fidélité, qui sont source de motivation pour les équipes de Michelin.

 

> Jean-Dominique Senard, Président du groupe Michelin

Jean-Dominique Sénart