La lettre digitale des actionnaires de Michelin - Horizons - Juin 2017

#15 – Juin 2017 – Édition spéciale AG

Retour à l'accueil

On en parle

DIALOGUE AVEC LES ACTIONNAIRES

Michel Fernet

Question de Michel Fernet, Membre du Comité Consultatif des Actionnaires

« L'activité de Michelin Travel Partner, qui comprend notamment les cartes et guides, est-elle simplement un vecteur d'image ? D'autre part votre objectif est de multiplier le chiffre d'affaires « Expérience » par 3 d'ici 2020. Comment comptez-vous y parvenir ? »

Florent MENEGAUX

Réponse de Florent MENEGAUX, Directeur Général Exécutif du Groupe et Directeur Général des Opérations

« L'activité Michelin Expériences de mobilité est déjà une réalité. Elle s'accélère dans une logique de croissance et de rentabilité depuis 2 ans. Elle s'appuie tout d'abord sur l'exclusivité de nos contenus, sélectionnés par les experts Michelin, et une gamme de produits et de servicesprint et digitaux de haute qualité. De nouveaux services vont voir le jour au fur et à mesure avec la volonté affirmée de délivrer une expérience différente, construite pour et avec nos clients.

La place particulière qu'occupe Michelin dans la gastronomie - grâce au Guide Michelin - est un capital unique sur un marché à très fort potentiel de développement. C'est déjà en route ! Après Singapour et Séoul en 2016, nous venons d'annoncer le lancement d'un guide Bangkok en fin d'année, en partenariat avec le ministère du tourisme de Thaïlande… Nous sommes en train de développer des partenariats stratégiques et un écosystème digital puissant qui vont nous permettre d'accélérer très fortement dans les 3 prochaines années notre croissance.

L'atteinte de cette ambition passera par de la croissance interne, mais également de la croissance externe. Ainsi, nous avons déjà intégré Bookatable en 2016 qui nous permet de remonter dans la chaîne de valeur sur le territoire de la restauration. Nous restons à l'affût d'autres cibles ou partenaires qui nous permettront d'accélérer notre développement en cohérence avec notre vision. »




actionnaire ANAF

Question de Dominique SERIN, Actionnaire individuel

« En Septembre 2015, une joint-venture a été crééeentre Michelin et l’entreprise Fives pour le développement des imprimantes 3D, avec comme objectif de faire une livraison de machines sur fin 2016 début 2017 et d’acquérir 20% de parts de marché d’ici 2026. Ma question est simple : quels sont les premiers résultats concrets ? »

Jean-Dominique Senard

Réponse de CHRISTOPHE GUÉRIN, DIRECTEUR DE LA LIGNE PRODUIT MATERIAUX

« La joint-ventureentre Michelin et Fives a effectivement été créée en avril 2016. Elle a emménagé,en septembre 2016, dans ses locaux de la zone industrielle proche de Clermont-Ferrand, à Ladoux. Le nom commercial de la société est AddUp, en référence à la fabrication additive sur laquelle est fondée la technologie des « imprimantes 3D. »

Le marché de la fabrication additive est en très forte croissance, notamment dans le domaine métallique, avec 30 à 35% par an.

AddUp a déjà initié de nombreux contacts commerciaux et a enregistré ses premières commandes tant en machines qu'en fabrication de pièces.

Les premières machines sont mises au point sur la plate-forme AddUp, pour leurs clients, avec des utilisations de différentes poudres métalliques comme l'acier,le titane et l'aluminium, en fonction de leurs besoins.

A signaler, l'accord stratégique qu'AddUp a conclu avec CARMAT, la société qui a développé le cœur artificiel. En effet, grâce à la fabrication additive, nous sommes capables de concevoir des pièces plus complexes, plus légères et plus miniaturisées. »